SEDIF : Le plus grand réseau de télérelevé des compteurs d'eau en Europe au service du développement durable du territoire francilien

Le Syndicat des Eaux d'Ile de France ou SEDIF regroupe 4,3 millions d'habitants sur 142 communes dans 7 départements franciliens. Chaque année, sur ce territoire, 250 millions de m3 d'eau sont distribués au travers de 8 805 km de canalisation. Le SEDIF est donc bLe service de télérelève: une innovation pour l'ile de Franceien un acteur de référence dans le domaine de l'eau en France.

Le choix du télérelevé

En 2010, le SEDIF a confié à Veolia Eau, qui a remporté le contrat de délégation du service public de l'eau potable, la mission de mettre en place d'ici à fin 2015 le télérelevé des consommations d'eau pour tous les abonnés sur le territoire concerné.

Ce projet industriel et technologique d'une ampleur inédite à ce jour sert d'abord 2 objectifs :

  • maitriser la consommation d'eau grâce à un bouquet de services dédiés aux usagers,
  • émettre à terme 97% des factures sur la base de la consommation réelle des clients.

La consommation d'eau en Ile de france

Pour mener à bien ce très grand projet, le SEDIF et Veolia Eau ont fait confiance à m2ocity. L'opérateur spécialisé sera chargé de concevoir, de déployer, puis d'exploiter un réseau de télérelevé pour l'eau qui sera ouvert et interopérable et  qui sera le plus grand en Europe.

Les avantages de ce service

Grâce au service de télérelevé fourni par m2ocity, les clients du Service de l'Eau pourront suivre au quotidien leur consommation d'eau et seront automatiquement alertés en cas de fuite. Les services mis en place dans le cadre du télérelevé, comme par exemple le compte en ligne, permettront d'impliquer l'abonné dans la préservation de la ressource en eau. En effet, les clients disposeront d'une information journalière sur leur consommation.

Ils pourront paramétrer des alertes par e-mail ou par SMS pour être informés que leur consommation dépasse le niveau habituel. De plus, les présomptions de fuites leur seront signalées. L'ensemble de ces services contribuera fortement à sensibiliser les abonnés à la nécessité de préserver la ressource en eau à travers un comportement plus responsable.

Le télérelevé est une réponse au développement durable pour la régionPour Jacques Cavard, Directeur Général des Services Techniques / SEDIF, le télérelevé est une réponse aux problèmes de surconsommation. « Nos usagers franciliens sont demandeurs de facilité et de contraintes toujours plus réduites, notamment par rapport au relevé. Par ailleurs, la facturation au réel nous a semblé un objectif important et compatible avec l'évolution des technologies. La maîtrise des consommations d'eau est devenue un élément primordial de notre politique de développement durable, dans son volet social et environnemental. Enfin, le SEDIF disposera d'un réseau fixe de transmission des données, non seulement des compteurs d'eau, mais aussi à terme de capteurs de qualité d'eau ou de surveillance des canalisations, dans un souci de prévention des fuites ».


m2ocity